Untitled Page
Untitled Page
Primature Côte d'Ivoire Accueil
Publié le 25/07/2016
CÉRÉMONIE D'OUVERTURE DE L’ATELIER D’EVALUATION SUR LE SYSTEME INTEGRE DE GESTION DES FONCTIONNAIRES ET AGENTS DE L’ETAT (SIGFAE)

-    Monsieur le Ministre de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration ;

-    Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement ;

-    Madame et Messieurs les Membres du Corps Préfectoral ;

-    Monsieur le Gouverneur du District Autonome de Yamoussoukro ;

-    Monsieur le Député ;

-    Monsieur le Maire de la commune de Yamoussoukro ;

-    Mesdames et Messieurs les partenaires au Développement ;

-    Distingués Autorités Religieuses et  Coutumières ;

-    Honorables Invités ;

-    Chers amis des médias

-    Mesdames et Messieurs.


Je suis heureux de me trouver à nouveau, ici à Yamoussoukro, Capitale Politique, à l’occasion de l’ouverture de l’atelier sur l’évaluation sur le Système Intégré de Gestion des Fonctionnaires et Agents de l’Etat (SIGFAE), initié par le Ministre de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration.

Je voudrais adresser mes cordiales salutations et mes remerciements aux Autorités Administratives, Politiques et Coutumières du District Autonome de Yamoussoukro, pour l’accueil très chaleureux qui nous a été réservé.

Je salue cette initiative qui implique l’ensemble des acteurs techniques et financiers concernés par la gestion des ressources humaines de l’Etat. Il s’agit notamment des Directions des Ressources Humaines, de la Solde, du Contrôle Financier, des Services Techniques du Ministère chargé de la Fonction Publique et de la CGRAE.

Je voudrais également adresser toute ma gratitude aux partenaires techniques et financiers (PTF) qui nous accompagnent dans la mise en œuvre des réformes devant permettre de disposer d’une Administration moderne, efficace et efficiente.

Mesdames et Messieurs,
L’atelier d’évaluation sur le Système Intégré de Gestion des Fonctionnaires et Agents de l’Etat (SIGFAE) marque sans aucun doute une étape importante dans le processus de gestion rationnelle des ressources humaines de l’Etat en Côte d’Ivoire.

C’est pourquoi, je suis heureux de pouvoir à l’occasion de la cérémonie d’ouverture du présent atelier, signifier toute l’importance que le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, et le Gouvernement accordent à ce dossier si sensible de la gestion de la Fonction Publique pour l’efficacité de l’Etat.

De fait, la maîtrise des effectifs et, par conséquent, des coûts dans la gestion de la Fonction Publique, représente un enjeu majeur pour tous les Etats soucieux de la promotion d’un service public capable de penser, d’impulser et de soutenir le développement national.
Il est à relever que le rôle de l’Administration dans la vie d’une nation reste primordial en ce sens, notamment que celle-ci détermine les conditions de l’exercice de l’ensemble des activités de la société.

Ainsi, la qualité de ses prestations et le degré de ses performances s’avèrent indispensables pour un soutien décisif au système de production nationale. C’est à ces conditions que pourront être créés de nombreux emplois dans le secteur privé moderne.

Distingués invités, Mesdames et Messieurs,
Le Gouvernement ivoirien, sous la haute égide du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, s’est fixé comme objectif de conduire la Côte d’Ivoire à l’émergence à l’horizon 2020.
A cet effet, le Gouvernement travaille assidument, dans le cadre du PND 2016-2020, à la mise en œuvre des cinq (5) priorités du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, à savoir :
-    le renforcement des Institutions pour la paix, la cohésion sociale et la bonne gouvernance ;
-    l’accélération de la transformation structurelle de notre économie ;
-    l’amélioration des conditions de vie ;
-    la promotion de la jeunesse et de la femme ;
-    l’émergence d’un Ivoirien Nouveau.

C’est, notamment pour relever ces défis que répond le besoin de doter notre administration de moyens techniques et humains de qualité. La mise en place depuis 2013 du Système Intégré de Gestion des Fonctionnaires et Agents de l’Etat (SIGFAE), traduit une des réalisations tangibles dans ce processus de modernisation.

Parmi les objectifs poursuivis, en vue de la modernisation de notre administration, il convient de relever la maîtrise des effectifs et de la masse salariale, la sécurisation de la production des actes et leurs traçabilités, la transparence et la célérité des procédures, et l’optimisation de coûts de fonctionnement des services.

En effet, il est impératif pour l’Etat d’avoir une connaissance des effectifs réels et une gestion rationnelle liée à l’amélioration des fichiers de la Fonction Publique et de la solde, ainsi que les départs à la retraite.

La mise en exploitation du SIGFAE depuis 2013 a permis d’obtenir des résultats encourageants. En effet, selon les données qui qui nous ont été communiquées, plus de 40 milliards de FCFA d’économies sont réalisées par la fiabilisation des fichiers de la Solde et de la Fonction Publique. Le délai moyen de traitement des actes de gestion est réduit de plus de 75%. Le déplacement des agents pour le suivi de leurs dossiers personnels est également réduit de plus de 70%.
Ainsi, le SIGFAE contribue à l’amélioration de la productivité des agents de l’Etat, en assurant une plus grande disponibilité à leur poste de travail.

C’est donc à juste titre qu’il convient de relever avec éclat l’obtention par la Côte d’Ivoire du Prix Panafricain du Service Public initié par le Centre Africain de Formation et de Recherche Administrative pour le Développement (CAFRAD) dans la catégorie Innovation et Amélioration de la qualité du service public, lors de l’édition 2016.

Mesdames et Messieurs,
Ces résultats remarquables traduisent les efforts déployés par le Ministre de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration, ainsi que l’ensemble de ses collaborateurs et les partenaires des autres départements ministériels.
Je voudrais donc féliciter chaleureusement le Ministre Pascal ABINAN KOUAKOU et l’inviter à maintenir le cap pour une Administration publique à l’évolution maîtrisée aussi bien dans ses effectifs que dans ses coûts. C’est une exigence majeure pour le Gouvernement dans la quête d’une Administration moderne, souhaitée par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA.

Il s’agit de mettre en place une Administration, caractérisée par l’ordre et la rigueur, la rationalisation des méthodes de travail, la concentration des moyens d’action et surtout la culture du résultat avec pour objectif final le service au citoyen.

Les efforts de modernisation de notre Administration devraient permettre d’éviter un service public budgétivore de nature à porter gravement atteinte à l’équilibre des finances publiques.

Pour rappel, les effectifs de la Fonction Publique en Côte d’Ivoire sont passés respectivement, de 118 000 agents en 1990 à 98 000 en 2000, après la suppression de la catégorie des agents journaliers et la mise en œuvre du programme de départs volontaires de la Fonction Publique. Ces effectifs ont atteint 160 000 agents en 2010 pour se situer aujourd’hui en 2016, à 186 508 agents. La masse salariale est passée de 800,3 milliards de FCFA (soit 41,5% des recettes fiscales et 6,4 % du PIB) en 2010 à 1331,6 milliards (46,0 % des recettes fiscales et 7,0 % du PIB) en 2015.

Il y a donc lieu de promouvoir une gestion des ressources humaines de l’Administration en rapport avec les capacités financières de l’Etat, et de dégager des économies substantielles pour financer les investissements. En réalité, la maîtrise de la masse salariale peut aller de pair avec l’amélioration des conditions de travail et de vie des agents, mieux qualifiés, familiarisés avec les technologies modernes, donc plus productifs, apportant de la valeur ajoutée à l’action de l’Administration.

Nous comprenons tous donc, les efforts qui restent à fournir pour toujours améliorer les performances du SIGFAE. Je sais pouvoir compter sur la volonté et l’engagement des animateurs de ce précieux outil pour produire des résultats à la satisfaction de tous les fonctionnaires et agents de l’Etat, donc naturellement les usagers du service public.

Je reste persuadé que, compte tenu de la qualité des participants à cet atelier, sortiront des observations et des recommandations susceptibles de renforcer le SIGFAE pour une gestion rationnelle globale et intégrée des ressources humaines de l’Etat. Il s’agit de toutes les ressources humaines de l’Etat, pour la promotion d’une Administration publique performante au service de la compétitivité nationale et résolument au bénéfice des populations.

C’est sur ces mots d’espoir que, tout en souhaitant plein succès à vos travaux, je déclare ouvert l’atelier sur l’évaluation du Système Intégré de Gestion des Fonctionnaires et Agents de l’Etat (SIGFAE).

Je vous remercie de votre aimable attention !


Untitled Page


Autres titres

Untitled Page
PRIMATURE CÔTE D'IVOIRE | Site Officiel - République de Côte d'Ivoire
Copyright © 2008 - PRIMATURE COTE D'IVOIRE
Tous droits réservés | Conditions d'utilisation
Untitled Page
phpmynewsletter integration example
 
Abonnement à la Newsletter.
Boulevard Angoulvant Plateau
01 BP 1533 Abidjan 01
Tél. : (225) 20.21.11.00 / 20.31.50.00 / 20.25.13.00
Fax : (225) 20.33.20.28
Internet : www.premierministre.ci
Site réalisé par:
le service communication de la Primature
Hébergement:
SNDI
E-mail : info@primaturecotedivoire.net

Des suggestions, remarques, corrections ? Aidez-nous à améliorer ce site en écrivant à webmestre@primaturecotedivoire.net