Untitled Page
Untitled Page
Primature Côte d'Ivoire Accueil
Publié le 04/08/2016
Cérémonie officielle de la semaine nationale de la propreté édition 2016 au Carrefour Liberté, Adjamé , le 04 Août 2016

•    Madame le Ministre de la Salubrité Urbaine et de l'Assainissement,
•    Mesdames et Messieurs les Ministres,
•    Monsieur le Ministre d'Etat, Président de l'ARDCI,
•    Monsieur le Ministre d'Etat, Président de l'UVICOCI,
•    Monsieur le Ministre auprès du Président de la République chargé de l'organisation des Jeux de la Francophonie, Gouverneur du District Autonome d'Abidjan,
•    Monsieur le Gouverneur du District Autonome de Yamoussoukro,
•    Mesdames et Messieurs les Présidents de Conseils Régionaux,
•    Monsieur le Maire de la Commune d'Adjamé,
•    Mesdames et Messieurs les Maires,
•    Distingués Chefs traditionnels et Religieux,
•    Mesdames et Messieurs les Chefs de Communauté,
•    Chère population d'Adjamé,
•    Chers amis des medias,
•    Mesdames et Messieurs,

Je voudrais avant tout propos, adresser, au nom du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA et au nom du Gouvernement, nos salutations les plus fraternelles aux populations d'Adjamé ainsi qu'aux distingués invités, qui nous font l'honneur et l'amitié d'un si chaleureux accueil.

Je suis particulièrement heureux de prendre part à la cérémonie de lancement de l'opération Spéciale de Salubrité dénommée « la semaine nationale de la propreté,  édition 2016 ».

Je voudrais saisir cette occasion pour féliciter et encourager Madame le Ministre de la Salubrité Urbaine et de l'Assainissement, pour avoir traduit en acte la volonté du Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, de permettre aux populations du District d'Abidjan et de l'intérieur du pays, de vivre dans un environnement sain et équilibré.

Je voudrais également remercier le Maire de la Commune d'Adjamé, pour son important soutien dans le domaine de la salubrité en faveur des populations de cette belle commune.
Merci aussi à tous les partenaires techniques et financiers du secteur de la salubrité et à toutes les personnes qui nous ont fait l'amitié de prendre part à la Cérémonie de ce jour, notamment nos distingués Chefs coutumiers et religieux.

•    Honorables invités,
•    Mesdames et Messieurs,

Je salue l'institution de la « Semaine nationale de la Propreté » au rang des priorités d'action du Gouvernement envers les populations tant dans notre capitale économique que dans notre capitale politique et dans les villes de l'intérieur de notre pays. Cette initiative démontre ainsi à toutes et à tous que le sujet qui nous réunit ce matin est d'une importance capitale pour le bien-être et l'équilibre de nos populations.

En effet, les déchets solides et ménagers constituent un des principaux déterminants de la santé individuelle et communautaire. Leur mauvaise gestion a toujours constitué pour le Gouvernement ivoirien, une préoccupation majeure.

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime qu'environ 25% de la charge mondiale de morbidité sont imputables à des facteurs de risque liés à l'environnement tels que les ordures ménagères.
En 2002, 2,4 Millions  soit 23% de la totalité des décès survenus en Afrique, surtout chez les enfants ont été attribués à des facteurs de risque liés à l'environnement.

En Côte d'Ivoire, en général, et dans le District Autonome d'Abidjan en particulier, la mauvaise gestion des ordures ménagères constituées en grande partie des sachets plastiques, représentent la principale cause d'insalubrité.

En effet, la production des Déchets Solides Ménagers (DSMA) dans le District Autonome d'Abidjan est estimée 1,3 million de tonnes par an. Le taux moyen de collecte de ces déchets sur l'ensemble du territoire national est de 60%. Leur évacuation se fait vers des décharges souvent incontrôlées, source de nuisances et de pollutions, à proximité des habitations et fréquentées par des récupérateurs informels ayant des activités à risques. Les 40% restants sont, soit dans des zones difficilement accessibles, soit déversés ou abandonnés sur le domaine public notamment, dans les rues, les caniveaux, les jardins, les places publiques, les bas-fonds. Il se constitue ainsi des dépôts sauvages qui dégradent considérablement l'image de nos villes.

Cette situation, peu reluisante est incompatible avec la vision du Président de la République, SEM Alassane OUATTARA qui est de « faire de la Côte d'Ivoire un pays émergent en 2020 ».

Bien au contraire, cette vision traduit notamment le besoin de créer un cadre de vie propre et sain pour tous afin de disposer du capital humain nécessaire à la mise en œuvre de nos politiques de développement.

Par ailleurs, l'attractivité économique d'un pays ou d'une ville pour les touristes ou pour des investissements ne peut se dissocier des facteurs environnementaux dont l'hygiène et la salubrité urbaine.

Le touriste ou l'investisseur a besoin de se sentir en sécurité dans une Côte d'Ivoire nettoyée, propre, embellie et attrayante.

•    Distingués invités,
•    Mesdames et Messieurs,

Comme l'a si bien relevé Madame le Ministre de la Salubrité Urbaine et de l'Assainissement, les enjeux économiques, sociaux et humains de la Salubrité, de l'Assainissement, de notre cadre de vie sont nombreux et importants. Ces enjeux et ces défis nous concernent toutes et tous, gouvernants et citoyens, hommes et femmes, jeunes et adultes, citadins et ruraux.

C'est pourquoi, je salue à nouveau l'institution à partir de cette année, de la « Semaine Nationale de Propreté ». Cette initiative vise à mettre la population au centre de l'action du Gouvernement en matière d'amélioration de la qualité du cadre de vie. Il s'agit d'amener l'ensemble de la population à changer de comportement et à agir ensemble avec le Gouvernement pour redonner à nos villes et communes, la propreté et la beauté qu'elles méritent.

Je voudrais féliciter à nouveau Madame le Ministre de la Salubrité Urbaine et de l'Assainissement pour cette belle initiative.

Madame le Ministre, je voudrais vous exprimer ma satisfaction et mon soutien ainsi que celui de l'ensemble du Gouvernement dans la mise en œuvre de la Semaine Nationale de la Propreté. Le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA accorde une attention particulière à ces actions qui à terme, doivent donner à Abidjan et à l'ensemble des villes et communes, la beauté et l'esthétique que tout le monde est en droit d'attendre.

Il me plait de féliciter les Gouverneurs, les Présidents de Région et tous les Maires de Côte d'ivoire pour les initiatives prises chacun à son niveau et les encourager dans les efforts déployés. Je vous invite surtout à poursuivre et à intensifier ces efforts pour le bonheur de nos populations.


Comme nous le savons tous, rien de grand et de beau ne peut se construire dans un cadre insalubre. Il est impératif que l'émergence de notre pays intègre dans les valeurs fondamentales celle de l'ivoirien nouveau, respectueux de l'environnement, du cadre de vie et du bien public, notamment les infrastructures d'assainissement ainsi que leur bon usage.

Nous devons tous abandonner nos incivilités et nos mauvais comportements. Par nos actes, nous devons plutôt contribuer à rendre notre cadre de vie beau et notre pays encore plus attractif pour les touristes et les investisseurs.

J'en appelle donc au sens de responsabilité et de civisme de toute la population dont le rôle et l'engagement dans le succès de cette initiative sont importants et déterminants.

La Semaine Nationale de la Propreté ne doit pas bien sûr se limiter à sept (07) jours d'activités. Bien au contraire, les bons réflexes, les bons gestes acquis, doivent façonner durablement notre quotidien et se poursuivre, sans contrainte.
Partout où nous nous trouvons, quel que soit notre rang social et le lieu où nous habitons, nous devons, tous, accompagner cette initiative à travers des actes ou des gestes simples, bien souvent peu couteux, qui contribueront significativement à assainir et à maintenir notre cadre de vie propre et agréable. C'est à ce prix que nous pourrons contribuer, chacun à son niveau, à l'émergence de la Côte d'Ivoire.

C'est dans ce cadre que nous allons solliciter auprès du Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, l'institution d'un concours national et spécial de la propreté et de l'innovation. Ce Concours mettra en compétition l'ensemble des villes, villages et communes de notre pays. Des prix récompenseront celles ou ceux qui réussiront le mieux à améliorer leur environnement local. Il s'agira notamment du Prix de :

•    la ville, de la commune, du quartier ou du village ;
•    le ou la plus propre ;
•    le ou la plus fleuri(e) ;
•    le ou la plus écologique ;
•    le ou la plus innovant(e).

Ce Concours permettra aux citoyens de s'approprier les questions d'environnement et à développer en eux un sentiment et des actes de respect pour leur carde de vie.

•    Chers habitants d'Adjamé,
•    Vaillantes populations de Côte d'Ivoire,

Je vous exhorte à jouer le rôle qui est le vôtre. Participez activement à la Semaine Nationale de la Propreté à travers les activités communautaires de propreté. Il y va de notre bien-être, notre confort, notre épanouissement, notre santé et de notre avenir !

C'est pourquoi, je voudrais interpeller ici, les jeunes. Si, comme on le dit « l'avenir appartient à la jeunesse », votre avenir passe nécessairement par l'amélioration de la qualité de votre cadre de vie. Engagez-vous ! Prenez l'initiative des activités communautaires en exerçant votre leadership ! Les bénéfices que vous en tirerez à titre personnel, seront aussi grands que ceux que la communauté attend !

Je voudrais saluer spécialement les femmes, nos braves sœurs ou mamans, à qui sont le plus souvent déléguées toutes les tâches d'hygiène et de salubrité. Désormais, vous ne serez plus seules à la tâche comme des ‘'corvéables résignées''.  Je vous engage à œuvrer à l'éveil des consciences de tous, hommes et jeunes, pour la cause de l'hygiène et de l'assainissement.

•    Mesdames et Messieurs,

Je puis vous assurer, au nom du Gouvernement, que la sensibilisation se poursuivra pour aider la population à changer de comportement. Mais, à côté de la sensibilisation, la répression va s'organiser et s'intensifier. Il est donc temps de mettre toutes les forces vives à contribution pour que de façon rigoureuse et méthodique, des actions soient menées contre l'incivisme et l'indiscipline de tous ceux qui, par leurs actes, contribueront à dégrader notre cadre de vie.

Je veux parler notamment des Préfets, des Sous-préfets, des Gouverneurs de Districts Autonomes, des Présidents de Conseils Régionaux, des Maires, de la Police Nationale, de la Gendarmerie Nationale, des Polices Municipales, des Brigades de Salubrité, des Rois et Chefs Traditionnels, des Leaders Religieux, des Chefs de Quartiers et de Communautés.

Votre responsabilité est d'autant plus grande que vous avez une proximité avec les populations et que celles-ci vous respectent et vous écoutent.

•    Mesdames et Messieurs,

C'est avec la conviction qu'à partir d'aujourd'hui, nous entrons ensemble dans une ère nouvelle, que je déclare, au nom du Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, lancée la Semaine Nationale de la Propreté Edition 2016.

Je vous remercie pour votre aimable attention.

 


Untitled Page


Autres titres

Untitled Page
PRIMATURE CÔTE D'IVOIRE | Site Officiel - République de Côte d'Ivoire
Copyright © 2008 - PRIMATURE COTE D'IVOIRE
Tous droits réservés | Conditions d'utilisation
Untitled Page
phpmynewsletter integration example
 
Abonnement à la Newsletter.
Boulevard Angoulvant Plateau
01 BP 1533 Abidjan 01
Tél. : (225) 20.21.11.00 / 20.31.50.00 / 20.25.13.00
Fax : (225) 20.33.20.28
Internet : www.premierministre.ci
Site réalisé par:
le service communication de la Primature
Hébergement:
SNDI
E-mail : info@primaturecotedivoire.net

Des suggestions, remarques, corrections ? Aidez-nous à améliorer ce site en écrivant à webmestre@primaturecotedivoire.net