Untitled Page
Untitled Page
Primature Côte d'Ivoire Accueil
Publié le 05/09/2016
Cérémonie de lancement des travaux du site d'hébergement de l'INJS dans le cadre des Jeux de la Francophonie, le 5 septembre 2016

 

•    Monsieur le Ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur et de la Sécurité ;

•    Monsieur le Ministre auprès du Président de la République chargé des Jeux de la Francophonie ;

•    Monsieur le Ministre des Sports et des Loisirs ;

•    Monsieur le Ministre de la Culture et de la Francophonie ;

•    Mesdames et Messieurs les Ministres ;

•    Excellences, Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs ;

•    Mesdames, Messieurs les élus ;

•    Monsieur le Maire de la Commune de Marcory ;

•    Mesdames et Messieurs les Maires du District Autonome d'Abidjan ;

•    Honorables Chefs traditionnels et Religieux ;

•    Distingués invités ;

•    Chers amis des Media ;

•    Mesdames, Messieurs ;

La cérémonie qui nous rassemble ce jour ici à l'Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS), revêt une importance toute particulière.

En effet, s'inscrivant dans le processus de préparation des VIIIème Jeux de la Francophonie, elle nous permet de procéder, au nom de S.E.M Alassane OUATTARA, Président de la République, au lancement officiel des travaux de construction du site d'hébergement ou village de ces jeux.

Plus précisément, le Président de la République et le Gouvernement veulent, à travers cette opération, renforcer tout le dispositif visant à mettre à disposition des Athlètes, l'un des principaux maillons de la réussite de ces jeux. Il s'agit d'offrir aux quelques quatre mille (4000) jeunes sportifs et athlètes en provenance des quatre-vingt (80) pays attendus, un site d'hébergement unique, confortable et sécurisé. Car, la qualité de l'hébergement créera, en grande partie, l'environnement et les conditions nécessaires pour que les athlètes et artistes puissent donner le meilleur d'eux-mêmes au cours des compétitions culturelles et sportives.

Nous voulons, ainsi, rassurer nos partenaires et toute la communauté francophone, en réaffirmant la détermination du Président de la République et du Gouvernement à réunir toutes les conditions de la réussite de la VIIIème édition des jeux, prévue du 21 au 30 juillet 2017, ici, à Abidjan.

Je voudrais saisir cette occasion pour renouveler les sincères remerciements du Gouvernement à Madame Michaëlle Jean, Secrétaire Générale de la Francophonie dont l'accompagnement ne nous a jamais fait défaut. Nous en voulons pour preuves, les missions régulières en Côte d'Ivoire du Comité International des Jeux de la Francophonie (CIJF), pour soutenir le Comité National des Jeux, dans l'évolution des préparatifs.

•    Honorables invités ;
•    Excellences, Mesdames, Messieurs ;

A Jour J moins 319 du début des Jeux, je voudrais donc redire le grand plaisir que j'ai à procéder au lancement de ces travaux.

Vous n'ignorez pas, en effet, combien le Président Alassane OUATTARA attache un grand prix à la réussite de cet important rassemblement de la jeunesse francophone, dans un esprit de partage, de fraternité et de solidarité, autour du «Vivre ensemble» qu'incarnent ces jeux.

Quand il prenait l'heureuse initiative de solliciter la tenue des Jeux de la Francophonie en Côte d'Ivoire, lors du 14ème Sommet de la Francophonie, en octobre 2012 , à Kinshasa, le Président de la République ambitionnait d'en faire une autre occasion pour la Francophonie de célébrer la fraternité et l'amitié en son sein, et pour la Côte d'Ivoire de célébrer le renforcement de sa cohésion et de son unité retrouvées et, de tenir son rang au sein de l'espace francophone.

C'est d'ailleurs dans cet esprit, et par souci d'une plus grande célérité, d'une plus grande cohérence et davantage d'efficacité, que le Président de la République a décidé de créer un département ministériel dédié entièrement et exclusivement à la préparation des Jeux de la Francophonie. 

La nomination, le 27 juillet 2016, du Gouverneur du District Autonome d'Abidjan, Monsieur Robert Beugré MAMBE, en qualité de Ministre auprès du Président de la République, chargé des VIIIème Jeux de la Francophonie s'inscrit dans ce cadre. Homme d'expérience et de défis, le Ministre BEUGRE Mambé dispose de tous les atouts et  qualités pour relever cet autre défi important.

Monsieur le Ministre, je voudrais donc saisir à nouveau cette heureuse occasion pour vous féliciter chaleureusement pour les initiatives déjà prises, et les actes déjà posés depuis votre prise de fonction. Je sais que depuis lors, vous ne ménagez ni votre temps, ni votre énergie, pour répondre aux exigences de votre feuille de route, à savoir tenir les délais impartis et réussir ces jeux.

Vous avez notamment, entrepris plusieurs rencontres avec les différentes structures et les divers acteurs intervenant dans les préparatifs des jeux, pour vous informer sur l'état d'évolution des activités qu'elles ont en charge.

Vous avez également effectué des visites de chantiers et pris un certain nombre de décisions en vue d'une réorientation des activités pour des résultats optimum. L'objectif étant, comme je le disais, de tenir le pari de livrer tous les travaux dans les délais fixés par le Comité International des Jeux (CIJF), à l'aune du cahier des charges signé à Paris en avril 2014.

Soyez assuré, Monsieur le Ministre, de la disponibilité du Président de la République et du Gouvernement à continuer à vous appuyer dans tout cet important et long processus

•    Honorables invités ;
•    Excellences, Mesdames, Messieurs ;

Depuis quatre (04) ans que nous travaillons sur ce dossier,  nous pouvons dire que nous avons pu donner forme à celui-ci  et à matérialiser la vision du Chef de l'Etat, de faire de l'organisation des VIIIèmes Jeux de la Francophonie en Côte d'Ivoire, un projet structurant de développement économique et social au profit de nos populations.

Pour ce qui est du domaine des infrastructures, je suis heureux de constater que les principaux chantiers que nous avons lancés le 25 février 2016, pour  la construction de la salle de Tennis de Table et du Canal aux Bois, ainsi que la réhabilitation du stade Félix HOUPHOUET-BOIGNY, connaissent des taux de réalisation satisfaisants. Cela nous permet de dire que les délais de livraison seront bel et bien respectés par les entreprises.
 
Ainsi donc, nous pouvons dire que beaucoup de choses ont déjà été réalisées. Mais nous avons également conscience qu'il reste encore de nombreuses tâches à accomplir. Il s'agit, notamment de la mobilisation des ressources, de l'achèvement des infrastructures en construction ou en réhabilitation, d'un plus grand effort de mobilisation pour une plus grande appropriation des jeux par l'ensemble du corps social national et, bien entendu, de l'organisation matérielle des jeux proprement dits.

Faut-il le rappeler, le lancement de ces travaux sur le site de l'INJS marque l'aboutissement d'un long processus d'analyse et de réflexion sur le choix du site d'hébergement des participants aux Jeux.

En effet, tour à tour, avaient été envisagées, l'option de l'hébergement des athlètes à la future Cité olympique d'Ebimpé pendant l'élaboration du dossier de candidature, puis celle des Campus de l'Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody à la faveur des visites de sites par les experts du CIJF, dans le cadre de la pré-évaluation des capacités techniques de la Côte d'Ivoire. Au regard des difficultés attachées à ces différentes options, nous pouvons affirmer que le choix définitif du site actuel de l'INJS constitue une avancée fondamentale. Il permet aux opérateurs retenus de se concentrer sur l'essentiel, à savoir la construction des logements du village des jeux.

Je veux donc saisir cette occasion pour inviter les deux entreprises finalement retenues, à se montrer dignes de ce choix, à travers leur savoir-faire, leur efficacité et, surtout, leur capacité à réaliser des infrastructures de qualité dans le délai de six (6) mois, prévu pour la livraison de cet important chantier du village des Jeux. Nous devons tous veiller au respect strict du calendrier d'exécution des travaux.  

Je rappelle aussi que la préparation de ces Jeux doit être aussi une opportunité pour les entreprises d'offrir aux jeunes, des emplois directs et indirects. Cette dimension sociale et économique s'inscrit dans la vision du Président de la République  qui entend faire de ces Jeux, un facteur de renforcement de la cohésion sociale, en associant la jeunesse dans son ensemble à l'organisation de cet important évènement, notamment, par le volontariat au démarrage des jeux.
 
•    Honorables invités ;
•    Excellences, Mesdames, Messieurs ;

Pour conclure mon propos, je voudrais réaffirmer la ferme détermination du Président de la République et du Gouvernement ivoirien à tenir leurs engagements, afin que les jeux se tiennent à bonne date. Nous nous y sommes engagés. Nous tiendrons le pari, avec l'appui de toutes et de tous : Gouvernement, Institutions, collectivités décentralisées, structures déconcentrées, ONG, Jeunes, Vieux, Femmes et Hommes, en un mot comme en mille, avec toute la Côte d'Ivoire rassemblée et mobilisée pour relever cet autre grand défi.

Oui, la Côte d'Ivoire, son Président, son Gouvernement et son peuple se préparent activement à offrir, du 21 au 30 juillet 2017, les VIIIème Jeux de la Francophonie à la jeunesse francophone!

Oui, ces jeux auront lieu à cette date !

Parce que le Président de la République S.E.M Alassane OUATTARA le veut ainsi !

Parce que nos partenaires du CIJF continueront de nous appuyer !

Parce que les différents acteurs suscités sont déterminés !

Parce que les moyens adéquats seront mis en œuvre à cet effet !

Alors, bon vent à toutes et à tous pour que vivent les VIIIème Jeux de la Francophonie.

Je vous remercie de votre aimable attention.


Untitled Page


Autres titres

Untitled Page
PRIMATURE CÔTE D'IVOIRE | Site Officiel - République de Côte d'Ivoire
Copyright © 2008 - PRIMATURE COTE D'IVOIRE
Tous droits réservés | Conditions d'utilisation
Untitled Page
phpmynewsletter integration example
 
Abonnement à la Newsletter.
Boulevard Angoulvant Plateau
01 BP 1533 Abidjan 01
Tél. : (225) 20.21.11.00 / 20.31.50.00 / 20.25.13.00
Fax : (225) 20.33.20.28
Internet : www.premierministre.ci
Site réalisé par:
le service communication de la Primature
Hébergement:
SNDI
E-mail : info@primaturecotedivoire.net

Des suggestions, remarques, corrections ? Aidez-nous à améliorer ce site en écrivant à webmestre@primaturecotedivoire.net