Untitled Page
Untitled Page
Primature Côte d'Ivoire Accueil
Publié le 25/11/2016
Cérémonie de lancement des travaux de construction de l’échangeur de l’amitié IVOIRO-JAPONAISE, le Vendredi 25 novembre 2016OLIBRA

Monsieur le Ministre des Infrastructures Economiques ;
Monsieur le Ministre auprès du Président de la République chargé des VIII ème jeux de la Francophonie ; Mesdames et Messieurs les Ministres ;
Excellence Monsieur l'Ambassadeur du Japon en Côte d'ivoire ;
Excellence Monsieur l'Ambassadeur du de Côte d'ivoire au Japon ;
Excellences Mesdames et Messieurs les Corps Diplomatiques ;
Monsieur le Représentant Résident de l'Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) ;
Monsieur le Préfet d'Abidjan ;
Mesdames et Messieurs les Membres du Corps préfectoral ;
Honorables Mesdames et Messieurs les Députés, Maires et Elus des Communes de Marcory et de Treichville ;
Monsieur le Représentant de la Société DAIHO, entreprise de construction ;
Mesdames et Messieurs les Présidents de Conseils d'Administration, Directeurs Généraux, Directeurs Centraux et Chefs de Services;

•     Distingués Chefs traditionnels et Chefs Religieux;
•     Chers amis des médias ;
•     Honorables invités;
•     Mesdames et Messieurs

 
C'est avec un grand plaisir que je participe, ce jour, à cette importante cérémonie de lancement des travaux de l'Echangeur de l'Amitié Ivoiro - Japonaise, projet phare du programme de dotations de la ville d'Abidjan d'infrastructures nouvelles de qualité.

Je salue l'ensemble des invités à cette cérémonie et les remercie de leur présence distinguée avec nous ce matin, pour célébrer à travers cette cérémonie, l'excellence de la coopération entre le Japon et la Côte d'ivoire.

Je voudrais ici, au nom de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, et du Gouvernement, saisir cette heureuse occasion pour adresser mes cordiales salutations et nos vifs remerciements à l'Ambassadeur du Japon en Côte d'ivoire, Son Excellence Monsieur Hiroshi KAWAMURA. Cet important projet n'aurait pas pu voir le jour aussi rapidement sans votre détermination doublée de votre action efficace, ici à ABIDJAN comme à Tokyo.
 
Je salue et remercie également l'Ambassadeur de Côte d'ivoire au Japon, Son Excellence Monsieur Jerôme KLOH WEYA pour son important soutien au plan diplomatique.

J'associe à ces remerciements le Représentant Résident de la JICA Monsieur IIMURA Tsutomu et ses collaborateurs.

Je mesure l'ampleur et la qualité du travail technique qui a été abattu par chacun et chacune, sous la coordination du Ministre des Infrastructures Economiques Monsieur ACHI Patrick et de ses équipes, pour la préparation de cet important projet en vue de son lancement officiel ce jour.

Excellences Mesdames et Messieurs

La visite du Premier Ministre japonais, Son Excellence Monsieur Shinzo ABE en Côte d'ivoire, du 10 au 11 janvier 2014, a permis de donner une impulsion nouvelle et dynamique à la coopération entre ce Grand Pays et la Côte d'ivoire.
 
Pour rappel, cette coopération établie depuis 1961 se caractérise au niveau commercial par un volume d'échanges en nette progression, passant de 89,15 milliards de FCFA en 2010 à 132,6 milliards en 2015, soit une hausse de 49% en 5 ans.

Au niveau financier, la Côte d'ivoire a bénéficié de 1980 à 2009 d'un important appui financier de la JICA en dons et prêts évalué à 862 millions de dollars US soit environ 431 milliards de FCFA. De 2010 à fin 2015, les appuis financiers du Japon à la Côte d'ivoire s'évaluent à 237,3 milliards de FCFA soit 474 millions de dollars US. La Côte d'ivoire a, en outre, bénéficié en 2013 de l'annulation de sa dette à hauteur de 110 milliards de FCFA.

Les projets de coopération ivoiro-japonaise se situent dans plusieurs domaines de priorité du Plan National de Développement, PND 2016-2020. Je voudrais particulièrement relever l'appui au renforcement des infrastructures économiques qui comprend la réalisation du Schéma Directeur du Grand Abidjan (SDUGA).

Les projets spécifiques comme l'Aménagement du Terminal Céréalier au Port Autonome d'Abidjan (PAA) et la Construction de l'échangeur de l'Amitié Ivoiro-japonaise, s'inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre des priorités de ce Schéma Directeur. Les effets attendus pour la métropole d'Abddjan concernent notamment :
 
- l'amélioration de la fluidité de la circulation des personnes et des biens,
- une meilleure connectivité des pôles économiques, et
- l'amélioration de la compétitivité des acteurs économiques.

Excellences Mesdames et Messieurs

La Construction de l'Echangeur de l'Amitié Ivoiro- Japonaise constitue une des retombées tangibles de la visite officielle effectuée par le Premier Ministre japonais, Son Excellence Monsieur Shinzo ABE en Côte d'ivoire, du 10 au 11 janvier 2014. Comme nous le constatons, la requête soumise à cette occasion par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA a fait l'objet d'une attention particulière de la part de la Direction de la JICA et des autorités japonaises.

Ce projet d'un coût total de 28 milliards FCFA, est financé principalement par le Gouvernement japonais, à travers une aide financière non remboursable, à hauteur de 25 milliards FCFA et une contribution de 3 milliards FCFA de l'Etat de Côte d'ivoire.    
 
Avec le lancement des travaux de ce jour, notre capitale économique, Abidjan, sera dotée dans trois ans, au terme des travaux, d'un ouvrage structurant, moderne et fonctionnel.

Au niveau sectoriel, l'échangeur de l'Amitié Ivoiro-Japonaise s'inscrit dans un vaste programme de réalisations d'infrastructures de transport entrepris par le Gouvernement pour renforcer les fonctions urbaines, améliorer la qualité de vie, faciliter les activités économiques en offrant une meilleure mobilité et un cadre de vie sain aux abidjanaises et abidjanais.

Ce programme, s'intégre dans un vaste ensemble dénommé Projet de Transport Urbain d'Abidjan (PTUA), d'un coût global de 500 milliards FCFA. Il est financé conjointement par l'Etat de Côte d'ivoire, la Banque Africaine de Développement, la JICA et le Fonds Mondial pour l'Environnement.

Environ 79% de ce montant seront alloués à la mise en place d'infrastructures dont les autoroutes de sorties Est (vers Adzopé) et Ouest (vers Songon), le prolongement du Boulevard Latrille. En outre, la construction attendue de trois (03) échangeurs, actuellement à l'étude, ' devrait être financée spécifiquement par la JICA.

 
Ces projets permettront de régler l'important problème d'engorgemeM en trois principaux points du boulevard Latrille, Ce sont : le carrefour de l'Ecole de Police, le carrefour de la Riviéra 3 (Orca), et le rond-point de la Palmeraie.

C'est le lieu de réitérer nos sincères remerciements à Son Excellence Monsieur l'Ambassadeur du Japon en Côte d'ivoire et son homologue ivoirien

qui n'ont ménagé aucun effort, non seulement pour l'aboutissement de ce projet, mais aussi pour l'ensemble des projets de coopération bilatérale entre la Côte d'ivoire et le Japon.

Excellence Monsieur l'Ambassadeur du Japon en Côte d'ivoire, je vous prie de bien vouloir transmettre à Son Excellence Monsieur le Premier Ministre Shinzo ABE, notre déférente gratitude et nos vifs remerciements.

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais rappeler que les études ont démontré que ce carrefour qui fait la jonction entre les zones Nord et Sud du District d'Abidjan enregistre en moyenne un trafic journalier de plus de 130.000 véhicules. Ce chiffre démontre bien que les accumulations quotidiennes de véhicules à cet endroit constituent un handicap énorme pour les activités du secteur privé, moteur de la croissance économique de notre pays.

Selon les prévisions, après la livraison de l'échangeur, le temps de parcours du même trajet, aux heures de pointe, sera réduit au cinquième du temps actuel.

Aux responsables de l'entreprise japonaise DAIHO (entreprise chargée des travaux), je voudrais exprimer les vives félicitations ainsi que la confiance du Gouvernement en sa capacité à tenir le délai de 3 ans imparti à la réalisation du projet.

Je suis convaincu qu'avec l'expertise astucieuse et habile du Japon en matière de technologie de construction, notamment l'absence de restriction de voies de circulation tout au long des travaux, le quotidien des populations abidjanaises et la circulation des biens ne seront affectés qu'au strict minimum.

J'invite les entreprises ivoiriennes qui prendront part à la réalisation de l'ouvrage à s'approprier ce savoir-faire japonais. C'était au demeurant, un des objectifs poursuivis par nos deux pays en organisant le 3 mai à Abidjan la Conférence des secteurs public et privé sur les infrastructures de pointe à laquelle ont participé de hauts responsables japonais dont,
 
Monsieur Yasuki KAIBORI, Ministre Adjoint au Ministère de l'Aménagement, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme du Japon.
 
C'est le lieu d'inviter toutes les populations riveraines du projet à manifester, en tout temps, la belle hospitalité ivoirienne aux travailleurs de l'entreprise DAIHO.

C'est sur ces mots que je voudrais, au nom du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, déclarer lancés les travaux de l'Echangeur de l'Amitié Ivoiro- Japonaise.

Vive l'amitié entre l'Empire du Japon et la République de Côte d'ivoire.

Je vous remercie de votre aimable attention.


Untitled Page


Autres titres

Untitled Page
PRIMATURE CÔTE D'IVOIRE | Site Officiel - République de Côte d'Ivoire
Copyright © 2008 - PRIMATURE COTE D'IVOIRE
Tous droits réservés | Conditions d'utilisation
Untitled Page
phpmynewsletter integration example
 
Abonnement à la Newsletter.
Boulevard Angoulvant Plateau
01 BP 1533 Abidjan 01
Tél. : (225) 20.21.11.00 / 20.31.50.00 / 20.25.13.00
Fax : (225) 20.33.20.28
Internet : www.premierministre.ci
Site réalisé par:
le service communication de la Primature
Hébergement:
SNDI
E-mail : info@primaturecotedivoire.net

Des suggestions, remarques, corrections ? Aidez-nous à améliorer ce site en écrivant à webmestre@primaturecotedivoire.net