Untitled Page
Untitled Page
Primature CI » Accueil » Salle de presse » Communiqués » Communiqués Ministère de la Défense
Publié le 21/03/2011
COMMUNIQUE RELATIF A L’APPEL DU PRESIDENT SORTANT, A LA SOUFFRANCE DES POPULATIONS DE WILLIAMSVILLE, KOUMASSI, PORT-BOUËT ET YOPOUGON, ET AU BRAQUAGE DES CARS DE TRANSPORTS, ENLEVEMENTS ET RANÇONS DES CITOYENS.


Intervenant sur les antennes de la RTI, au nom du Gouvernement illégitime du Président sortant, Monsieur Laurent GBAGBO, Monsieur AHOUA Don Mello a lancé un appel à une collaboration entre la population ivoirienne et les ex-Forces de Défense et de Sécurité.

‘‘Nous allons tuer. Nous allons verser suffisamment de sang. Quant ils verront l’horreur, ils se retourneront contre OUATTARA’’, tel est le fil conducteur de l’idée des criminels.

Monsieur Laurent GBAGBO et son camp, BLE Goudé et ses miliciens tuent effectivement et font couler le sang des Ivoiriens et celui de plusieurs ressortissants de la sous-région. Mais pensent-ils qu’ils vaincront les Ivoiriens et toute la Communauté Internationale ?

    L’appel de Monsieur GBAGBO à la population

Le Premier Ministre, Ministre de la Défense, fait remarquer que la voie empruntée par Monsieur Laurent GBAGBO et ses assassins relève effectivement de la faillite morale.

    L’appel de Monsieur GBAGBO à l’endroit des ex-Forces de Défense et de sécurité

En Côte d’Ivoire, il n’existe plus de Forces de Défense et de Sécurité. En effet, depuis le 17 mars 2011, par l’Ordonnance n° 2011-002, le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Chef Suprême des Armées, a unifié les Forces Armées Nationales et les Forces Armées des Forces Nouvelles en une Armée unique : les Forces Républicaines.

Depuis donc cette date, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA est la seule autorité dépositaire du pouvoir de mise en œuvre des Forces Républicaines à ce niveau de responsabilité.

De toutes les façons, l’appel du chef de l’Etat aux Forces Républicaines de ‘‘se mettre à la disposition de la Patrie pour appuyer la volonté du peuple’’ est largement entendu par plus de 80 % de l’ensemble des militaires et forces para militaires.


    LE CALVAIRE DES POPULATIONS DE WILLIAMSVILLE, KOUMASSI, PORT-BOUËT ET YOPOUGON

Les militaires qui continuent de tuer sont connus. Ce sont majoritairement les miliciens et mercenaires, appuyés de quelques Officiers, Sous-officiers et Militaires du Rang de notre armée.

Le Premier Ministre, Ministre de la Défense, rassure : 

-    Le Chef d’Escadron ABEHI Jean Noël ;

-    Les Lieutenants N’GUESSAN Dorgelesse et OUATTARA Benjamin, tous trois du Groupe d’Escadrons Blindés, le premier étant le commandant de cette unité,

qu’ils sont bel et bien les responsables des massacres de Williamsville, auteurs des pluies d’obus et des incursions doublées d’assassinats dans les domiciles et Mosquées dudit quartier.

Le Sous-lieutenant ZABOUE Ignace et l’Adjudant Chef MONTI Arsène de la BAE,  connus pour avoir mené les attaques de Port-bouët 2 dans la commune de Yopougon, poursuivent sur cette triste voie de tuer le plus méchamment qu’il soit dans cette commune.

Face à la méchanceté savamment organisée, les populations sont bien obligées de fuir en direction des communes d’Abobo et d’Anyama ou s’orienter vers l’intérieur du pays.      

Abandonnés, leurs biens sont pillés par les miliciens et mercenaires pour être vendus.

Leurs crimes, comme les premiers déjà signalés, ont déjà fait l’objet d’information aux Instances internationales.

Depuis le samedi 19 mars 2011, suite à une réunion des caciques du clan GBAGBO qui ont constaté l’échec de l’appel pour leur guerre civile ou religieuse,
-    Le Colonel Major GOHOUROU Babri Hilaire de l’Etat Major des Armées a lâché des dizaines de miliciens et mercenaires au black market d’Adjamé pour rechercher et assassiner toute personne porteuse d’amulettes.  

-    BLE Goudé a, quant à lui, fait distribuer des fusils AK 47 et munitions aux jeunes de sa galaxie à Yopougon pour tuer systématiquement les ressortissants du Centre et du Nord ainsi que ceux de la Sous-région vivant dans cette commune.

Ils paieront également, de manière exemplaire, pour leurs odieux actes.


    BRAQUAGE DES CARS DE TRANSPORTS, ENLEVEMENTS ET RANÇONS DES CITOYENS
  
Il revient au Premier Ministre, Ministre de la Défense, que de plus en plus, les cars de transports sont braqués dès leur sortie d’Abidjan par les miliciens et mercenaires pro-GBAGBO.

Incapables de les payer, les Cadres FPI ou LMP, après avoir vidé la BCEAO, ont trouvé la formule inhumaine qui consiste à déposséder les Ivoiriens de leurs biens partout où cela est possible.

Aussi, d’honnêtes citoyens sont enlevés de leurs domiciles pour être rançonnés après avoir fait l’objet de menaces de mort.  

Face à cette autre barbarie et humiliation, Le Premier Ministre, Ministre de la Défense :

-    Demande à l’ONUCI, en attendant la prise en main effective de la situation par les Forces Républicaines, de mettre en œuvre leur mandat pour protéger les populations civiles.

-    Invite les responsables de sociétés de transports et les voyageurs à une vigilance accrue.



    L’OUEST DE LA COTE D’IVOIRE

Le Premier Ministre, Ministre de la Défense, Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, informe les populations Ivoiriennes dans leur ensemble que les Forces Républicaines, conscientes du drame que Monsieur Laurent GBAGBO leur a imposé, vont bientôt entreprendre les actions nécessaires au retour définitif de la paix.

Doké, localité située à environ 10 km de Bloléquin, est toujours tenue par les Forces Républicaines. Aucune attaque militaire, n’a été enregistrée ces dernières heures dans la région. 

Le Premier Ministre, Ministre de la Défense, profondément touché par la barbarie sans nom de Monsieur Laurent GBAGBO, partage les douleurs des populations ivoiriennes. Le jour tant attendu, annonce-t-il, est proche.

Ivoiriennes, ivoiriens, seules les Forces Républicaines peuvent faire face à la barbarie dont vous êtes victimes. Mais, viennent-elles d’être regroupées, il y a seulement 72 heures par le Chef Suprême des Armées.

Déjà, elles se sont organisées et vont agir. Il faut les comprendre. Les Forces Républicaines ne veulent plus rester passives et vous voir vous faire tuer comme des mouches. Elles vont agir et elles agiront.

Monsieur Laurent GBAGBO a pris dix ans pour préparer cette tuerie massive.

Les Forces Républicaines ont pris quelques heures pour se rassembler et vous sauver car elles se sont rendues compte que personne ne viendra d’ailleurs pour faire ce travail à leur place.   


                              Fait à Abidjan, le 20 mars 2011


                                   P/Le Ministre de la Défense
                                              Le Porte-parole    
   
                                        Capitaine ALLA Kouakou Léon 


Untitled Page


Autres titres

19/04/2012 - COMMUNIQUE OFFICIEL
Untitled Page
PRIMATURE CÔTE D'IVOIRE | Site Officiel - République de Côte d'Ivoire
Copyright © 2008 - PRIMATURE COTE D'IVOIRE
Tous droits réservés | Conditions d'utilisation
Untitled Page
phpmynewsletter integration example
 
Abonnement à la Newsletter.
Boulevard Angoulvant Plateau
01 BP 1533 Abidjan 01
Tél. : (225) 20.21.11.00 / 20.31.50.00 / 20.25.13.00
Fax : (225) 20.33.20.28
Internet : www.premierministre.ci
Site réalisé par:
le service communication de la Primature
Hébergement:
SNDI
E-mail : info@primaturecotedivoire.net

Des suggestions, remarques, corrections ? Aidez-nous à améliorer ce site en écrivant à webmestre@primaturecotedivoire.net