Untitled Page
Untitled Page
Primature CI » Accueil » Salle de presse » Communiqués
Publié le 12/01/2013
50 ans de la SGBCI: LE PREMIER MINISTRE INAUGURE LE HALL DE L’AGENCE CENTRALE.

ALLOCUTION

DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE ÉCONOMIE ET DES FINANCES

Jeudi 10 janvier 2013

§ Monsieur le Président du Conseil Economique et Social,

§ Monsieur le Président de la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation,

§ Excellence Monsieur l’Ambassadeur de France ;

§ Monsieur le Président Directeur Général de Société Générale ;

§ Monsieur le Directeur Général Délégué de Société Générale ;

§ Monsieur le Président du Conseil d’Administration de la Société Générale de Banque en Côte d’Ivoire ;

§ Monsieur l’Administrateur Directeur Général de la Société Générale de Banque en Côte d’Ivoire ;

§ Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux, Directeurs Centraux et Chefs de service,

§ Mesdames et Messieurs les Membres du personnel de la Société Générale de Banque en Côte d’Ivoire ;

§ Distingués invités ;

§ Mesdames et Messieurs,


Je voudrais, de prime abord, adresser le traditionnel « AKWABA », c’est à dire la cordiale bienvenue en Côte d’Ivoire à Monsieur Frédéric OUDA, Président Directeur Général de la Société Générale et à Monsieur Bernado SANCHEZ - INCERA, Directeur Général Délégué de la Société Générale.

Bienvenue également à l’importante délégation qui vous accompagne.

Votre présence distinguée, à cette cérémonie, témoigne de l’intérêt manifeste que vous accordez à notre pays, ainsi que de l’engagement significatif de votre groupe à l’essor économique de la Côte d’Ivoire. Cette marque de confiance placée en la Côte d’Ivoire, depuis plus de 50 ans, revêt une signification particulière, et la Côte d’Ivoire sait reconnaître ses amis ; vous en êtes du nombre.

Je voudrais à ce titre, au nom de Monsieur le Président de la République, Son Excellence Alassane OUATTARA, vous adresser nos très vifs remerciements pour cette marque de confiance.

A l’aube de la nouvelle année, j’adresse, à vous-même, à vos collaborateurs, à tous ceux qui vous sont chers, mes vœux de santé, de succès et de prospérité. Bonne année 2013 à toutes et à tous.

§ Monsieur Tiémoko Yadé COULIBALY, Président du Conseil d’Administration,

Cher frère, c’est avec un réel plaisir que je me retrouve encore une fois à vos côtés. Banquier émérite, vous avez su durant de longues années, diriger la SGBCI, et contribuer à son développement et à son rayonnement. Bonne et heureuse année à vous et à tous ceux qui vous sont chers.

Je me réjouis également de l’invitation que vous avez bien voulu m’adresser, à l’effet de participer à la présente cérémonie consacrée à la commémoration du cinquantenaire de l’implantation, dans notre pays, de la Société Générale.

§ Monsieur le Président Directeur Général de Société Générale,

§ Monsieur l’Administrateur Directeur Général de la SGBCI,

Le Groupe Société Générale marque, par cette célébration, au moins cinquante ans de vie dans notre pays, c’est-à-dire donc un demi-siècle. Et un demi-siècle dans la vie d’un homme ou d’une entreprise c’est autant d’années de dur labeur, de difficultés, de contraintes, mais aussi et surtout de joie, de projets et d’espérances.

Vous le disiez vous-même, c’est en réalité depuis 1942, c’est-à-dire depuis 70 ans que vous avez semé sur le territoire de ce qui n’était encore qu’une colonie française, l’embryon de ce qui allait devenir aujourd’hui une société grande et prospère.

Je veux noter que la SGBCI, en dépit des conséquences et des risques inhérents à la longue crise que notre pays a connue, surtout pendant la période post-électorale, votre banque dis-je, est demeurée un partenaire de confiance dont les activités n’ont cessé de croître et de se diversifier.

Les initiatives que vous avez prises, les choix de développement opérés et l’option de parier sur l’avenir ont permis à la SGBCI de se positionner comme la première banque de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

A titre d’illustration, ce sont 31 Milliards de F CFA d’investissements immobilier sur les cinq dernières années, 8 milliards de F CFA d’investissements informatiques sur cette même période.

Ces efforts ont consisté à la diversification de vos services et produits à la clientèle. Il s’agit, entre autres :

- Pour les Particuliers : (i) de l’amélioration et la diversification des produits et services de la banque au quotidien, (ii) des produits d’assurances et d’épargne, (iii) du renforcement de la banque à distance ;

- Pour les professionnels et les Entreprises: (i) de la diversification des moyens de paiement, (ii) du renforcement de la banque à distance, (iii) du renforcement du financement des investissements, du commerce international et de la trésorerie des entreprises.

La SGBCI est également une entreprise citoyenne dont le mérite est à saluer. En effet :

- Dans le domaine de la santé, elle est fortement engagée dans la lutte contre le VIH/SIDA, par la promotion et l’organisation du dépistage, ainsi que la sensibilisation des populations ;

- Dans le domaine du sport, la SGBCI participe, entre autres, par le sponsoring, à l’organisation des cross populaires avec la Fédération Ivoirienne d’Athlétisme et au championnat national de saut d’obstacles avec la Fédération Ivoirienne des Sports Equestres ;

- Elle est également un partenaire essentiel du Bureau International Catholique de l’Enfance (BICE), par le parrainage d’enfants, la collecte de dons et la réhabilitation des centres d’accueil.

C’est le lieu de souligner, que toutes ces actions sont menées dans le cadre d’une gestion rigoureuse et d’un développement soutenu comme les résultats rappelés ci-après, l’attestent :

- le produit net bancaire est passé, sur les 5 dernières années, de 43 milliards à 60 milliards ;

- le résultat est passé de 16 à 24 milliards sur la même période ;

- et le bilan connait une nette progression de 525 milliards à 829 milliards.

La SGBCI, c’est, à octobre 2013 :

- 20,7 % des crédits bancaires en Côte d’Ivoire ;

- 17,7 % des dépôts bancaires.

§ Monsieur le Président Directeur Général de Société Générale,

Je voudrais donc, au nom de Monsieur le Président de la République, Son Excellence Alassane OUATTARA, vous traduire la gratitude de l’Etat et du Gouvernement de Côte d’Ivoire, pour la contribution importante de la SBGCI au financement du développement du pays d’une part, et pour les importantes actions en faveur des populations ivoiriennes, d’autre part.

§ Mesdames et Messieurs,

Cependant, ce développement formidable de la SGBCI se situe dans un cadre socioéconomique marqué par de réels goulots d’étranglement. En effet, des efforts importants restent à faire notamment pour :

Relever le niveau de bancarisation de la Côte d’Ivoire car le taux actuel de bancarisation de l’ordre de 11 % est très faible ;

Relever le taux de liquidité de l’économie, d’environ 20 % du PIB, donc très faible, comparé à ceux d’autres pays émergents qui sont à plus de 50 % du PIB ;

Baisser les taux d’intérêt très élevés qui affaiblissent la compétitivité de l’économie ivoirienne ;

Favoriser l’accès des PME/PMI à un crédit moins cher ;

Diversifier les instruments financiers ;

Augmenter le taux d’épargne nationale qui se situe autour de 11% du PIB. C’est le lieu de souligner que la mise en place des Organismes Communs de Placement des Valeurs Mobilières (OCPVM) n’a pas donné, pour l’heure, tous les résultats espérés.

Notre objectif à court et moyen termes, dans le cadre d’une réflexion au niveau national, voire régional, est d’identifier et mettre en œuvre une véritable stratégie pour ériger la place d’Abidjan, en une Place financière régionale de premier plan. Cette réflexion se fera de concert avec les autorités monétaires, les partenaires financiers, le secteur privé, et des institutions nationales ou internationales concernées.

Il s’agit aussi de mettre en place les moyens nécessaires pour relever le taux d’épargne nationale à au moins 30% du PIB. Car, il faut inciter et aider les banques à collecter et disposer de ressources longues afin d’accroître significativement le financement des investissements ; investissements qui sont le véritable facteur d’une croissance économique soutenue et durable.

§ Excellences Mesdames et Messieurs,

Je veux vous exprimer également la ferme détermination du Gouvernement, sous la haute autorité du Président de la République, de mettre en œuvre toutes les réformes structurelles et sectorielles nécessaires pour améliorer le climat des affaires, assainir l’économie ivoirienne, améliorer notre système judiciaire afin de créer davantage d’entreprises et d’accroître les investissements publics et privés.

L’action gouvernementale s’inscrit dans un cadre global défini par le Chef de l’Etat et qui s’articule autour de trois axes principaux, à savoir :

- Paix et sécurité ;

- Réconciliation Nationale ;

- Reconstruction et relance économique.

Concernant le volet « sécurité », qui vous préoccupe, je puis vous assurer que des actions pertinentes sont menées pour garantir la sécurité des personnes et des biens partout en Côte d’Ivoire.

Je voudrais donc vous assurer que la région de l’Ouest est l’objet d’une attention particulière du Gouvernement. Les villes de Guiglo et de Duékoué sont aujourd’hui sécurisées. Vous pourriez en temps voulu vous installer ou vous réinstaller. Les mêmes actions sont en cours dans le cadre du Conseil National de Sécurité pour sécuriser la frontière Est du pays.

En ce qui concerne, la reconstruction et la relance économique, d’ores et déjà, le Gouvernement a mis en place le Guichet Unique des Formalités d’Entreprises du CEPICI, qui permet d’attirer d’importants flux de capitaux étrangers en direction de la Côte d’Ivoire par la facilitation des formalités et procédures administratives des opérateurs économiques avec pour objectif, la création d’entreprises en 48 heures.

L’objectif, pour cet important outil de promotion des investissements, est aussi de permettre la délivrance de l’agrément à l’investissement en 21 jours et la facilitation de l’accès aux terrains industriels.

On note également la mise en place par le Gouvernement, après la Cour d’Arbitrage, des tribunaux de commerce en vue de permettre aux investisseurs de bénéficier d’un règlement approprié et rapide des contentieux qui les concernent.

Par ailleurs, le prochain forum des affaires, « Investir en Côte d’Ivoire » (ICI), se déroulera en novembre 2013. Après les éditions 1995, 1997, 1999, ce forum qui est une grande bourse des investissements, avec plus de 2.000 investisseurs venus de tous les continents, aura, comme invité spécial pour son édition 2013, Madame Christine LAGARDE, Directeur Général du Fonds Monétaire International (FMI), dans le cadre des colloques qui seront organisés.

Tous ces efforts visent à réaliser, dans le cadre d’un partenariat public/privé, gagnant – gagnant, la grande ambition de Son Excellence Monsieur le Président de la République, qui est de faire de la Côte d’Ivoire, « un pays émergent à l’horizon 2020 ».

Enfin, nous sommes sur la bonne voie. La croissance économique devrait se situer à 8,6% en 2012, 9% en 2013 et atteindre les deux chiffres en 2014.

Il convient de souligner que le principal moteur de la croissance économique sera le secteur privé.

§ Mesdames et Messieurs,

Nous demeurons fermement convaincus que nous ne pourrons réussir qu’ensemble.

C’est donc, de concert avec les autorités monétaires, que nous mettrons en place les conditions de l’émergence d’un secteur bancaire ivoirien plus performant, car, comme chacun sait, le secteur financier est comme le flux sanguin du corps humain, plus il est sain, plus l’économie se porte de mieux en mieux.

En vous renouvelant encore nos vifs remerciements pour m’avoir convié à cette importante cérémonie, je voudrais vous souhaiter une bonne fête d’anniversaire.

Longue vie à la SGBCI en soutien d’une économie ivoirienne toujours performante, assumant son leadership sous régional.

Je vous remercie de votre aimable attention.


Untitled Page


Autres titres

19/04/2012 - COMMUNIQUE OFFICIEL
Untitled Page
PRIMATURE CÔTE D'IVOIRE | Site Officiel - République de Côte d'Ivoire
Copyright © 2008 - PRIMATURE COTE D'IVOIRE
Tous droits réservés | Conditions d'utilisation
Untitled Page
phpmynewsletter integration example
 
Abonnement à la Newsletter.
Boulevard Angoulvant Plateau
01 BP 1533 Abidjan 01
Tél. : (225) 20.21.11.00 / 20.31.50.00 / 20.25.13.00
Fax : (225) 20.33.20.28
Internet : www.premierministre.ci
Site réalisé par:
le service communication de la Primature
Hébergement:
SNDI
E-mail : info@primaturecotedivoire.net

Des suggestions, remarques, corrections ? Aidez-nous à améliorer ce site en écrivant à webmestre@primaturecotedivoire.net